Edito de Fred Sechet

edito de Fredo janvier 2015

Janvier 2015

En ce mois de janvier, le temps n'est pas à la fête, c'est particulièrement compliqué de faire du vélo.

Je décide quand même de sortir mais avec mon vieux vélo, le fameux Sherman (un vrai tank ce vélo). Sur la fin de la sortie, je me fais doubler par un peloton et je m'insère à l'intérieur du groupe. L'un d'entre eux me lance : "un sacré beau mulet !!!". Je regarde un peu partout, à droite, à gauche, pas de mulet dans les parages. Vu le temps de merde, pas fou les mulets..... Je reste quand même intrigué par ce terme : LE MULET. Ne voulant pas passer pour un âne, je n'ose demander à quoi il fait référence....

Rentrant chez moi, je vais sur Google et je tape les mots clés : Mulet + vélo.... et là, je découvre ce qu'est un mulet.

Un mulet est un vieux vélo que l'on sort pour s'entraîner quand le temps est pourri pour éviter de bousiller son vélo. Sans le savoir, j'ai utilisé une pratique très courante chez les cyclistes en cette période de l'année. c'est donc la saison des Mulets.

Mon "mulet" est donc un ARROW PRESTIGE de 1987, d'une valeur de 20€ (sur le site du boncoin.fr).

L'avantage d'un mulet:

Pouvoir s'entrainer sans bousiller son vélo, même quand le temps est pourri. Il passe partout

Un vélo beaucoup plus lourd, donc quand on repasse sur son vélo standard, une sensation de légereté (pour ma part 5kg d'écart quand même)....

Le mulet, idéal pour le home trainer

Un vélo que l'on bricole dans tous les sens pour se faire la main, avant de toucher à son autre vélo (l'adage dit: la 1ère maison, tu la construis pour un ennemi, la deuxième pour un ami, seulement la 3ème sera pour toi).

Attention, si vous optez pour un mulet bien que ce soit un vieux vélo pourri, il ne faut pas plaisanter avec la sécurité. Il devra avoir de très bon freins.

A vos mulets!!!

Fred S.