edito sept 2015
Edito de Fred Sechet

la piste d'athlétisme

La piste d’athlétisme

En Course à pied, on distingue 5 types de coureurs :

-Les Sprinteurs : du 60m au 400m

-Les Demi-fondeurs : du 800m au 5km

-Les Fondeurs : du 10km au marathon

-Les Ultra-fondeurs : du 100km au 48h

-Les Traileurs/Ultra-traileurs : qui courent sur tout sauf du bitume…

Pour nous, la piste est la composante principale de l’entraînement et ce sera le thème de cet édito de rentrée…

L’intérêt de la piste :

Elle est parfaitement étalonnée

Elle est plate

Son revêtement est adapté à la course à pied

Pour un entraîneur, elle permet de s’occuper d’un groupe avec des niveaux différents et des objectifs différents (imaginez une séance sur les bords de Marne !)

Une piste est composée de 6 couloirs synthétiques d’une largeur de 1,22m mesurant respectivement :

Couloir 1 (la corde) : 400m                           couloir 4 : 422,37m

Couloir 2 : 407,04m                                       couloir 5 : 430,03m

Couloir 3 (la récup’) : 414,7m                                   couloir 6 : 437,70m

J’ai fini de vous saouler avec les chiffres….

Comment on se comporte sur une piste ?

C’est la rentrée, vous avez décidé de faire du sport… c’est donc votre 1er séance avec le club. Franck donne ses directives aux uns et aux autres et toi t’es complètement perdu. Tu ne sais pas où aller et ce qu’il faut faire…. No Stress, je t’explique….

Sur piste, on tourne dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. Si vous êtes droitier, vous trouvez cela normal, d’ailleurs je suis sûr que vous ne vous êtes jamais posé la question. Si vous êtes gaucher, vous ne trouvez pas cela logique mais vous savez que le monde est fait par les droitiers et pour les droitiers, donc vous la fermez !

On peut décomposer la piste en 2 «aires» bien distinctes :

Les 3 couloirs les plus à l’extérieur (4, 5 et 6) sont réservés aux sprinteurs. C’est quoi un sprinteur me direz-vous ? C’est un « sportif » qui fait un 200m en 1h de séance et qui le reste du temps le commente. Quand leur entraîneur leurs parle, on ne comprend rien du style « fais attention à la position de ton médio-pied parce que je t’ai demandé de te mettre en cycle avant et tu m’as tout fait en cycle arrière !? ». Ils passent beaucoup de temps à placer des baguettes et des plots dans leurs couloirs un peu comme un groupe de retraités qui mesurent un point durant une partie de pétanque. Vous serez à un moment tenté de filer un léger coup de latte dans leurs plots, soyez discret !

Donc, vous l’avez compris, on ne se met jamais dans ces couloirs et quand on les traverse pour aller dans nos couloirs, on regarde, parce que se bouffer un sprinteur à pleine vitesse ça fait très mal. La vitesse est de son côté et l’énergie qui va avec. Tu comprendras que la Théorie d’Einstein E=MC2 ce n’est pas que de la théorie…

On y arrive, nos 3 couloirs sont :

Le couloir 1 : La corde, c’est le couloir le plus court, 400m la distance étalon pour tous vos fractionnés (100m, 200m, 400m, 800m etc….)

Le couloir 2 : Le couloir dit de réserve, on fractionne provisoirement dans ce couloir, soit parce qu’on est dans un groupe important, soit pour doubler, mais on se rabat… On ne glande jamais dans ce couloir.

Le couloir 3 : le couloir de récup’, c’est dans ce couloir que vous faites vos récupérations entre 2 fractions ou entre 2 blocs.

Le couloir 1 :

Lorsque vous fractionnez à la corde, quelque soit votre niveau, vous devez impérativement tenir la corde car en athlé, on double par la droite.

La grosse connerie à éviter : Ne jamais faire d’excès de politesse !!! Si vous voyez que vous aller vous faire doubler, ne vous écartez pas de la corde car la personne qui arrive de l’arrière va anticiper le dépassement en se déportant vers la droite (couloir 2). En vous écartant, pensant bien faire, c’est contact direct avec risque de chute. Les chutes sur piste ne sont pas nombreuses mais elles font toujours très mal du au revêtement de la piste. Généralement, ça gueule fort si la chute est dûe à ce type de comportement….

Donc, tenez votre corde même si vous avez l’impression de ne pas avancer, vous ne subirez aucun reproche, chacun son niveau ! De toute façon, la vitesse à la corde est conditionnée par le niveau de l’athlète, la distance du fractionné (on ne tourne pas à la même vitesse des 400m et des 3000m !) et les consignes de l’entraineur. Vous serez amené à être doublé et à doubler tout au long de votre « carrière ».

Si vous avez la curiosité de regarder un 10km sur piste, vous verrez que ceux qui se prennent un tour reste à la corde, et c’est celui qui arrive de derrière qui fait l’extérieur même si le record du monde est en jeu ! C’est la règle !

Le couloir 3 : Le couloir de récup’. Entre 2 fractions, on récupère et c’est dans ce couloir que cela se passe. On ne récupère jamais à la corde même si on va plus vite que certains qui fractionnent. Pourquoi ? Parce qu’on libère la corde, question de respect, on fout la paix à ceux qui fractionnent « chacun sa foulée !». C’est également le couloir où on refait ses lacets, on discute avec l’entraîneur, on s’hydrate, on s’allonge les bras en croix etc….

edito sept 2015

Comment on passe du couloir 1 au couloir 3 ?

Il y a 2 écoles :

Sur le fractionné court où chaque seconde est précieuse, on finit son fractionné en franchissant la ligne puis emporté par sa vitesse, on tire tout droit pour arriver dans le couloir 3 à l’entrée du virage. On décélère une fois dans ce couloir pour entamer sa récupération. La zone d’arrivée est donc une zone sensible sur piste où on peut changer de couloir… donc attention quand on double !

Sur le fractionné long, on utilise également une autre technique. Vous faites plusieurs tours de piste et vous arrivez sur la fin. A la sortie du dernier virage avant l’ultime ligne droite, vous profitez de la force centrifuge pour vous déportez vers le 3ème couloir, si il y a personne qui fait sa récupération évidemment. On profite de l’angle du virage pour vérifier que personne n’arrive de l’arrière sinon vous faites un petit signe de la main droite en vous déportant. Vous franchirez la ligne d’arrivée au couloir 3, ce qui permet de couper tout de suite, non négligeable sur des séries de 2000m voir de 3000m…

Autre cas de figure : Vous faites votre récup au couloir 3 et un gros peloton arrive sur vous. Ils ont tendance à déborder… On ne s’écarte pas, on reste dans son couloir. Le peloton va naturellement s’étirer pour tenir dans les 2 premiers couloirs. N’oublier pas que ce peloton peut masquer un sprinteur qui « bosse » au couloir 4, donc on ne se déporte jamais dans ce couloir…

Cas particulier de la récupération en « diagonale » : Pour raccourcir la récupération Franck pourra vous demandez de rejoindre l’autre bout de la piste en courant sur le terrain de foot en diagonale. Certains se déporteront sur le couloir 3 pour faire ensuite leur diagonale et d’autres vont rentrer directement à l’intérieur, faite attention ! Chacun fait comme il veut mais ne rester pas dans le couloir 1.

Plus on est nombreux à partager la piste, plus il sera important de respecter ces règles. C’est sûr que si vous tournez tout seul ce n’est pas indispensable mais si vous le faites cela rentrera dans l’automaticité, vous le ferez sans y penser… Quelque soit votre niveau vous serez respecter, les gens verront que vous avez la « culture » course à pied.

« Finir sa séance au 3ème couloir » cela veut juste dire que vous avez avalé la trompette !

Dans le cas où la piste est recouverte de neige en hiver, pas de panique. on dispose de la "pinchemeleuse". C'est simple, on demande à Franck de faire un 2000m sur la piste. Il a la faculté de tout déneiger avec sa foulée atypique. Plusieurs stations de ski ont essayé de nous le piquer mais on résiste!

Reste plus qu’à tourner !!!!

illustrateur : Monsieur MALOT dit "MALOTRUF", je vous invite à voir ses œuvres sur : malotruf.jimbo.com

Merci Phiphi pour ton compte rendu de trail, c'est bien que chacun raconte ses courses. Certains du club ne font jamais de trail, c'est donc sympa de nous faire partager vos aventures sans se limiter a un simple résultat....

 

Bonne rentrée à tous

 

Frédéric