Edito de Fred Sechet

Edito de décembre - Les clés

Solidarité

Après un marathon (celui de Paris) foiré comme d’hab’ et une récupération difficile, je décide, pour l’occasion, d’accompagner Claire et Soumaya sur leur série de 3*2000m.
L’objectif pour elle étant de le faire à leur AS10 soit 4’23/km….

Nous partons et j’essaye d’être le plus régulier possible…. En me retournant, je vois que mes 2 charmantes camarades suivent le tempo…. On finit le 2000m en 8’40 et je me dis que c’est pas trop mal mais je me fais engueuler comme du poisson pourri par les deux miss :

« fallait faire 4’23/km, c’est trop rapide »

ronchonnent-elles….

Puisque c’est comme ça, je les laisse se démerder sur le deuxième 2000m. Elles mènent donc le train, moment hyper convivial puisque chacune court avec ses écouteurs et la musique à fond dans les oreilles. Elles n’entendent rien mais en fait elles font un boucan d’enfer, un espèce de son métallique « bling, bling, bling,,,, ». Et puis à la faveur d’un virage, je vois une paire de clés qui se barre du short de ZoumZoum*. L’autre avec sa musique de I AM à fond dans les oreilles ne capte rien, trop occupée qu’elle est à danser le mia (Oui, Soumaya est fan de IAM, elle a d’ailleurs été les voir à la salle des fêtes de Bobigny y a quelques mois).

Je m’arrête brusquement, fait demi tour et récupère ses clés pour les lui rendre à la fin de son 2000m et forcément je prends du retard vu le train d’enfer qu’elles mènent, Pour ceux qui ne la connaissent pas, Soumaya est une femme raffinée, avec beaucoup de fraîcheur, de spontanéité, d’élégance et de délicatesse et toutes ces qualités, je m’en suis rendu compte, quand, à la fin du 2000m je me dirige vers elle pour lui rendre ses clés. Je n’ai même pas le temps de lui tendre ses clés qu’elle me balance avec énormément de modestie

« t’as vu comment je t’ai mis la race sur le 2000m, t’as même pas réussi à suivre ! ».

je lui tend alors ses clés, je m’attendais à un immense merci avec un grand sourire ravageur et la seule chose dont j’ai hérité c’est un

« oh ! Le batard, j’ai même pas de double ! **»

quelle charmante attention, la grande classe je vous dis… la prochaine fois que je retrouve ses clés, je les balance dans la marre aux canards !

Prenez soins de vous,
Bonnes Fêtes de fin d’année,

*Surnom de Soumaya sur les réseaux sociaux (!)
** Vocabulaire employé par Soumaya

Frédéric Sechet