Le pont Erasme

Le Marathon Vert Rennes Konica Minolta : Championnat de France 2021

Ecologie et développement durable

Le Marathon Vert Rennes Konica Minolta a obtenu le label International pour le Marathon. Cette année il a été support des Championnats de France de Marathon et support des Championnats de Bretagne. Le départ du Marathon a été donné, ce dimanche, à Cap Malo. Les coureurs ont pu profiter du patrimoine de la ville de Rennes (quais de la VilaineParlement de BretagneMairieOpéra, place de la République) et d’animations durant la course.

Ecologie et développement durable sont au cœur du MARATHON VERT, avec l’engagement sincère de minimiser l’impact sur l’environnement : Pour en savoir plus cliquez ICI

Félicitations à Sébastien Beaufort pour sa participation et sa belle performance.

"Un grand merci à tous pour vos messages d'encouragement et de félicitations !!

Les conditions météo étaient très bonnes pour courir ce matin : frais et vent très léger.

Parcours facile, légèrement descendant sur sa première partie, et second semi plus compliqué par sa succession de bosses, de relances, et pavés dans le centre de Rennes qui cassent bien les jambes.

Je suis comblé : course bien maitrisée, titre de vice de champion de France dans ma catégorie (c'est une grande fierté pour moi de ramener cette médaille) et RP (2h35'42").

Et un grand bravo aux marathoniens de Rotterdam."

Sébastien Beaufort

Le marathon de Rotterdam

Pendant que Sébastien performait à Rennes, d'autres membres du SCAB, Soumaya, Rudy et Olivier étaient aux Pays bas pour relever un défi de taille : le marathon de Rotterdam.

Crée en 1981, le marathon de Rotterdam est aussitôt devenu la référence parmi les parcours les plus rapides au monde. Chaque année, les organisateurs s’offrent un plateau des meilleurs marathoniens du moment, afin de perpétuer la tradition. Avec plus de 20 000 participants qui représentent plus de 60 nations chaque année, c’est également un des plus populaires.

Défi relevé avec les superbes performances
que vous pouvez retrouver ci-dessous :

Découvrez ci-dessous l'épreuve en images et le récit de Rudy qui nous fait vivre cet événement incroyable.

"Enfin nous voilà à Rotterdam pour notre marathon qui aurait dû avoir lieu en Avril 2020 .
12 semaines de préparation spécifique avec mon acolyte Olivier, sous la direction de notre Coach Franck . Nous sommes enfin prêt . Olivier et moi, nous avons bien sentis que nous étions attendus et qu’on portait de grands espoirs sur nos chronos . 

L’aventure commence dès le vendredi avec la récupération des dossards et une grosse plâtrée de pâtes sous la direction de notre chef cuisinier Olivier , et dodo ! Le samedi, repos et petite sortie run de 20/25 mn.

Enfin le départ, une ambiance de feu, c’est parti, je dis à Olivier, on part ensemble, vu nos objectifs communs, le 1er km, tranquille (4’42")puis on se cale entre le fanion 3h10 et 3h20, nous sommes ensemble jusqu’au 10èmeK, puis je vois le fanion 3h10, nous passer, tiens bizarre, bon, je me sens bien, je suis le groupe un peu en arrière , Olivier garde son rythme 2’/3’ d’écart, on se revoit au 23ème, dans un grand virage, et je tiens le 3h10 à distance jusqu’au 35ème, je ne vois plus Olivier, et moi, mes jambes me disent que ça commence à piquer, depuis le 23ème je fais un décompte dans ma tête (19,18,17…), il t’en reste 7, je ne sais pas quand ça va être plus dur, mais ça va arriver, 37ème bingo, ça devient très dur, regard sur le chrono, si on limite les dégâts, on est sur 3h15, mais je serre les dents pour mieux surtout que je vois au loin le fanion du 3h10, bon ça été vite pour ne plus les voir , le 40 et 41 sont les plus durs (voir mes photos ou pas ), et puis je me dis, hey, il te reste 3 tours de pistes, essaye d’accélérer, 42èmeK (4’39"), il reste 200m, je pense à mon Coach Franck, et à un certain Christian et les ami(e)s des BDM SCAB, je retire mes gants (et oui, je suis un frileux ), je me redresse, mon sourire légendaire revient , je lève les bras, je souris à tout le monde, je sprinte, je vole même , je passe la ligne, stop sur la montre, 3h11’52" (en fait 51" temps officiel, très précieux pour un coureur), j’en revient pas .Je m’affale debout sur la première barrière épuisé avec les jambes prêtes à exploser, 1’01" Olivier vient à mon secours (il a tenu, son rythme, arrivé frais comme un gardon, j’exagère un peu ), on se regarde, We did it, comme ils disent, on est trop fier de nous , ah oui, mais moi je finis sur une table sous la tente d’assistance, à me faire étirer les jambes par un géant tout  blond , mais Merci .

Nous, repartons, après avoir récupéré Zoumzoum (Soumaya), et oui, elle était avec nous , résultats, RP pour tout le monde, (Soumaya 3h30’33, Olivier 3h12’52) et sûrement notre plus beau Jour de course à ce jour (pour moi, c’est sûr ). Spécial Merci à Haudrey, qui nous a fait un petit groupe WhatsApp pour nous soutenir, et ça nous à fait chaud au cœur et nous t’en sommes très reconnaissants . Merci tous les athlètes du SCAB pour votre soutien, vos encouragements, vos commentaires .